Emploi 2017

Des chefs d’entreprises au service de l’emploi

Accueil > Nos combats > Emploi et chômage

La France, championne de la création d’entreprises… sans salariés

Par Valérie Pascale,
le mercredi 1er novembre 2017

Avec plusieurs centaines de milliers d’entreprises créées chaque année, la France se situe fièrement en tête des pays européens en matière d’entrepreneuriat. Même si l’image de la création d’entreprises a effectivement évolué ces dernières années et que, aux yeux du grand public, créer son entreprise est devenu plus accessible, il faut noter que 88% de nos entreprises sont créées sans aucun salarié. La réalité est donc beaucoup moins optimiste que ce que nous pensons, et nos politiques ne citent que des rapports de l’Insee qui n’évoquent nulle part le nombre de création d’entreprises employeuses.

Il faut avoir le courage d’aller chercher à la fin des rapports annuels de l’Insee le pourcentage d’entreprises créées en France avec au moins un salarié. Selon les catégories d’entreprises prises en compte (sociétés dites classiques, entreprises individuelles, micro-entrepreneurs) et leurs secteurs d’activité, le pourcentage d’entreprises créées avec au moins un salarié varie autour de 10%. On est donc très loin du chiffre de plus de 550.000 entreprises créées annuellement en France, diffusé par l’Insee, puisque 90% d’entre elles ne comportent aucun salarié et par conséquent ne comptent pas.

Création d’entreprises avec et sans salariés en Europe en 2015
Champ : Industrie, construction, services Eurostat

Contrairement à l’Insee, Eurostat distingue bien les entreprises créées avec et sans salariés pour tous les pays européens. En prenant ses statistiques, nous pouvons facilement nous apercevoir que la France est bien en tête par rapport à l’Allemagne et au Royaume-Uni en matière de création d’entreprises sans aucun salarié. Après le retraitement des données nationales afin qu’elles soient compatibles entre les pays, et l’unification du champ de l’étude, Eurostat annonce qu’uniquement 12% des entreprises ont au moins un salarié au moment de la création en France dans l’industrie, la construction et les services marchands, ce qui est légèrement supérieur au chiffre issu des statistiques nationales de l’Insee. En Allemagne, 26% des entreprises ont au moins un salarié à la création, alors qu’au Royaume-Uni pratiquement toutes les entreprises se créent avec des salariés, soit 92% d’entre elles. Cet écart est d’autant plus considérable qu’en nombre absolu, les entreprises nouvellement créées avec salariés en 2015 ne représentent que 50.000 en France contre 350.000 au Royaume-Uni.

Cette information est malheureusement très peu connue du grand public qui se félicite de la réussite de nos start-up, notamment dans le numérique, secteur mis en avant par la Banque publique d’investissement qui y dépense des sommes colossales, et par d’autres organismes publics ou privés chargés de la promotion de l’entrepreneuriat en France. Mais la notion de création d’entreprise employeuse est cruciale pour nos politiques qui l’emploient comme argument clé dans tous les débats.

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.