Entrepreneurs pour la France

Des chefs d’entreprise au service de l’emploi

Accueil > Libres propos > Sur le Web et les médias

Les musulmans et la religion des droits de l’homme

Par Claude Sicard,
le lundi 3 mai 2021

Au moment où Emmanuel Macron tente de maitriser, par de nouvelles dispositions législatives, l’accroissement des fractures que provoque dans notre société l’adhésion par un nombre devenu important d’habitants à une religion différente de celle qui a constitué le soubassement de notre civilisation, il est utile de prendre la mesure du problème que l’islam pose à nos dirigeants.

Article paru dans la Revue politique et parlementaire, le 27 avril 2021

Depuis la fin de la période coloniale, avec l’arrivée de nombreux migrants en provenance de nos anciennes colonies, la société française est devenue hétérogène, au plan ethnoculturel : elle s’est fragmentée. Elle souffre de clivages importants qui viennent de ce que les nouveaux arrivants qui s’installent dans le pays sont d’une identité différente de celle de la population d’accueil. Jerôme Fourquet, dans « L’archipel français » paru en 2019, explique que « le soubassement philosophique constitué par le christianisme s’est effondré et que le pays est, désormais, un archipel constitué de groupes ayant leur propre mode de vie, leurs propres mœurs, et leur propre vision du monde ». Le phénomène de fragmentation de la société s’est doublé, progressivement, d’un accroissement de la violence, et depuis 2015, on a compté, en France, plus de 250 morts et de nombreux blessés. L’attentat le plus meurtrier a été celui du Bataclan, à Paris, en novembre 2015, qui fit 130 morts .Tout récemment, en octobre dernier, il y eut l’odieux attentat commis à Conflans-Sainte-Honorine par un musulman radicalisé contre un professeur de collège qui a été tué dans la rue et décapité, et, ces tous derniers jours l’assassinat dans son commissariat, à Rambouillet, d’une policière, et ce toujours au nom d’ « Allah Akbar ». Tous ces attentats commis, tant en France que dans divers pays européens, sont une manifestation du combat que mènent des musulmans fortement radicalisés contre les non-croyants que nous sommes. Ils veulent étendre le « dar al islam » par le djihad. Mais ces attentats sont seulement la face visible d’un phénomène plus préoccupant, à terme, pour l’avenir de nos sociétés, en Europe : le risque de mutation de notre civilisation vers ce que Claude Levi Strauss, dans son ouvrage « Race et histoire » a appelé « un nouveau pattern ». La présence de musulmans de plus en plus nombreux dans nos sociétés, en Europe, va inévitablement provoquer une mutation de notre civilisation.

Lire la suite sur la Revue politique et parlementaire

- Suivez EPLF sur Twitter -
notre revue de presse quotidienne

1 réactions :

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message