Entrepreneurs pour la France

Des chefs d’entreprise au service de l’emploi

Accueil > Libres propos > Sur le Web et les médias

L’Europe et la crise du coronavirus : combien le coronavirus coute-t-il à l’Europe ?

Par Claude Sicard,
le mardi 23 février 2021

Dans un tout récent numéro du journal La Croix, Richard Monteil s’alarme du coût pour l’ Europe de l’incapacité qu’a eue la Commission de Bruxelles de commander à temps les quantités voulues de vaccins pour protéger toute la population des 27 pays membres. Et le journaliste nous dit que le retard de vaccination va coûter très cher à l’ Europe : il avance le chiffre de 90 milliards d’euros.

Article paru dans la Contrepoints, le 14 Février 2021

Peut-on réellement reprocher à la Commission européenne des na pas avoir été assez réactive ? C’est difficile à dire car il fallait d’un côté s’assurer de la validité des différents vaccins, qui pour une part résultaient d’une technologie tout à fait nouvelle, les vaccins à Arn Messager (Pfizer et Moderna) et ,de l’autre, essayer de négocier au mieux les prix. Il y a eu, incontestablement, un retard au départ, puisque la Commission s’est mise en branle seulement début juin, alors que déjà les Israéliens avaient négocié l’achat de 2 millions de doses à Moderna et que les Anglais et les Américains étaient de leur côté en pleine négociation avec différents laboratoires. Le premier accord d’achat anticipé (AAA) a été passé par la Commission le 14 Aout 2020 avec AstraZeneca , pour 300 millions de doses, avec une option pour 100 millions de doses supplémentaires.

Lire la suite sur Contrepoints

- Suivez EPLF sur Twitter -
notre revue de presse quotidienne

1 réactions :

  • 1. Par ge39, le mardi 23 février 2021 (10:55)
    Pourquoi vouloir sauver "tout le monde".

    C’est beau la générosité de "nos dirigeants" de vouloir vacciner tous les européens contre la Covid19. Le problème, c’est que cela coûte "un pognon de dingue". Et tant que c’est "l’Europe qui paie" alors, notre Jupiter est sans doute "d’accord", pour profiter de l’Europe qui est la "Paix, la Sécurité, et tout ça tout ça".
    Le problème de la "pensée (très) complexe", c’est qu’il faudra bien rembourser la dette Covid et la nôtre, celle de l’Etat omnipotent depuis 40 ans. Et ça, ce n’est pas gagné dans les cerveaux des banquiers européens possesseurs de la dette française.
    Alors, ma solution aurait été de laisser chacun se débrouiller se prendre en charge pour lutter contre le "virus chinois". Et comme le disait le chef gaulois Brenus, "malheur aux vaincus". Et les gens, se seraient débrouillés avec leurs masques artisanaux, leurs gels hydroalcooliques faits maison, et leurs huiles essentielles spéciales. Et vogue la galère.
    Et Darwin aurait eu raison en application avec sa théorie de l’évolution dans laquelle "seuls les plus forts peuvent survivre". Et les "jeunes et autres minorités ethniques et politiques" n’auraient pas à se sentir coupables de non assistance à "mamy-papy boomers en danger". Et les confinements et autres couvre-feux n’auraient pas autant "désenchantés et désargentés" les peuples autochtones de l’archipel hexagonal.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message