Entrepreneurs pour la France

Des chefs d’entreprise au service de l’emploi

Accueil > Les impasses > Politique énergétique

Complainte pour l’amnistie de Fessenheim

Par Yves Buchsenschutz,
le jeudi 31 octobre 2019

Je suis retraité et je vois fondre ma retraite en valeurs absolue et relative, année après année ; j’observe donc avec intérêt les dépenses de l’Etat et m’inquiète, par simple bon sens me semble-t-il, quand elles me paraissent injustifiées ou inconséquentes. (Je fais partie, de fait et comme d’autres, des solutions disponibles permanentes…)

J’ai par ailleurs été en charge dans mon ancienne organisation professionnelle (industrie agroalimentaire) de l’environnement, puis du développement durable et je me suis donc penché avec intérêt sur tout ce qui concerne l’avenir de notre planète (écologie, consommation d’énergie, d’emballage, écoemballages, trou d’ozone, productivités diverses, innovation, etc.)

Je viens de relire un article sur la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim. Je me suis donc adressé à un jeune écologiste-pacifiste (du genre des membres d’Extinction-Rébellion) dans la rue pour essayer de comprendre pourquoi il râlait contre tout.)

 Question 1 : la centrale de Fessenheim fonctionne-t-elle ? Et si oui, correctement ? La réponse est Oui deux fois.

 Question 2 : la centrale de Fessenheim est-elle dangereuse ? Y a-t-il eu des morts à Fessenheim ? Oui et Non. Il n’y a pas eu de mort mais il pourrait y en avoir !

 Question 3 : la centrale emploie-t-elle des salariés ? Sont-ils normalement rémunérés, encadrés, formés, promus, etc. Oui Combien ? environ 2.500 sans compter les sous-traitants. Que deviendront-ils lorsque la centrale fermera ? On ne sait pas encore. Ils rejoindront le marché du travail (on connaît son état pour le moins délicat). Tout de même Oui.

 Question 4 : Par quoi sera remplacée l’énergie fournie par Fessenheim ? En principe par Flamanville ! On remplace donc du nucléaire qui fonctionne par du nucléaire qui a bien du mal à naître. Mais je croyais que Flamanville avait des difficultés ? Oui mais fermer Fessenheim obligera à terminer Flamanville. Et si Flamanville n’est pas prête ? On fera fonctionner des centrales classiques au fuel ou au gaz et qui émettront du CO2 ? Oui

 Question 5 : La centrale de Fessenheim est-elle à bout de course ? Non. Les Américains viennent de prolonger la vie potentielle de leurs centrales similaires à 80 ans (Fessenheim en a 40) et l’Etat doit dédommager EDF à hauteur de 400 Millions par an sur plusieurs années pour compenser les investissements réalisés pour la prolonger ! [1]

 Question 6 : d’où vient cette peur viscérale de l’atome ? d’Hiroshima ? pourquoi dès lors acceptons-nous de passer des radioscopies, voire de subir des traitements contre le cancer à base de rayons ? Il n’y a pas grande différence entre un jet civil et un bombardier, mis à part le remplacement des passagers par des bombes. Pourtant nous acceptons de prendre l’avion ! Pour mémoire l’atome, y inclus le militaire, a probablement fait moins de morts que le charbon.

 Question 7 : le gouvernement, les élus nationaux, régionaux ou locaux sont censés gérer notre pays ainsi que les deniers que nous leur confions par le biais de l’impôt, « en bon père de famille ». Je regrette profondément cette formule qui a semble-t-il disparu de notre droit, car il n’y a plus ni père, ni famille. À défaut de servir à quelque chose, elle permet au moins de rappeler que la collectivité ne doit pas prélever des impôts sur les citoyens en fonction de ses simples envies et fantasmes, mais à hauteur de leur capacité contributive et pour réaliser des actions allant dans le sens du bien commun. Peut-on expliquer comment une usine qui a coûté 3 milliards doit être détruite au bout de 40 ans, ajoutant à son coût de construction 1 milliard de coût de destruction, alors qu’elle est en état de marche, peut produire encore 20 ans sans gros problème et probablement 40 pour satisfaire les fantasmes et les rêves malthusiens d’une poignée d’ignorants qui manifestent à tort et à travers : Non

À signaler que ce sont ces mêmes manifestants qui utilisent leur téléphone 2h30 par jour pour s’envoyer des selfies, qui possèdent des trottinettes électriques, qui ont un chien et 2 canaris, qui utilisent des hélicoptères pour filmer la désertification, qui partent en trek en Australie… En un mot, qui usent et abusent quotidiennement de la fameuse terre que nous devons laisser intacte à nos enfants. [2] (Nous en avons hérité en 1945, bien détruite de mémoire !)

 Question 8 : Peut-on tromper tout le monde tout le temps ? Non ! La sagesse populaire et la morale disent que l’on peut tromper tout le monde une fois ou une personne tout le temps, mais pas les deux à la fois !

Les politiciens et les tenants de l’écologisme [3] nous ont assez trompés : pour cette fois-ci au moins, prenez votre courage à deux mains, laissez vivre FESSENHEIM ! C’est une simple question de bon sens.

- Suivez EPLF sur Twitter -
notre revue de presse quotidienne

[1On se prive au passage d’une production vendable et exportable de 530 Millions par an !

[2Merci Madame Bruntland

[3Ecologisme : religion construite autour de l’écologie !

2 réactions :

  • 1. Par zelectron, le jeudi 31 octobre 2019 (11:44)
    Fessenheim est TRES rentable !

    la bêtise industrielle et économique de Macron n’a pas de limites

  • 2. Par Daniel Colin, le dimanche 3 novembre 2019 (16:26)
    Interdire les allumettes et les briquets

    Dans la même logique il faut interdire les allumettes et les briquets qu sont à l’origine de l’immense majorité des incendies. Il faut détruire les usines qui les fabriquent en interdire l’importation. On verra ensuite pour le silex qui est à l’origine des ces instruments de malheur.
    Quand aux éoliennes et autres générateur photovoltaïques sur lesquels on peut brancher des radiateurs, sources potentielles d’incendie : à proscrire !
    La liste es longues des idées stupides, on arrête là.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message