Entrepreneurs pour la France

Des chefs d’entreprise au service de l’emploi

Accueil > Edito

Ces vertueux enfants de l’écologie !

Par Yves Buchsenschutz,
le jeudi 9 juillet 2020

Nous ne résistons pas à vous transmettre cette lettre de parents modernes, d’un enfant moderne à ce dernier : l’avenir se dessine !

Mon chéri,

Vendredi, plutôt que d’aller au lycée, tu as participé à la manifestation pour la défense du climat et le sauvetage de la planète. Tu n’imagines pas combien nous avons été fier de te voir engagé dans une cause aussi essentielle. Profondément émus par tant de maturité et de noblesse d’âme, nous avons été totalement conquis par la pertinence de ton combat.

Aussi, je t’informe que ta mère et moi avons décidé d’être indéfectiblement solidaires et, dès aujourd’hui, de tout faire pour réduire l’empreinte carbone de la famille.

Alors, pour commencer, nous nous débarrassons tous :
Des smartphones de la maison.
Et puis aussi de la télévision.
Tu ne verras aucune objection, naturellement, à ce que ta console subisse le même sort : on dit que cela génère des déchets électroniques polluants qui empoisonnent les rivières du sud-est asiatique.
Évidemment, nous avons entrepris de résilier aussi tous les abonnements téléphoniques et la box d’accès à l’internet.
Nous avons pris conscience que tous ces gigantesques datacenter qui stockent les données des réseaux sociaux et des films en « streaming » sont des gouffres énergétiques.
J’ai aussi contacté un plombier pour faire retirer le système de climatisation énergivore. Nous nous le remplacerons par des ventilateurs basse consommation dont nous nous efforcerons de ne pas faire une utilisation abusive.
Nous pensons également qu’il est nécessaire de corriger nos modes de vie : nous cesserons donc de partir en vacances au ski ou à l’étranger.
Ni même sur la côte d’Azur avec le camping-car que, d’ailleurs, nous avons la ferme intention de revendre. Et, bien sûr, fini l’avion !
Pour l’été prochain, ta mère et moi avons programmé de remonter le canal du Midi par les berges, à vélo.
Comme tu vas aller désormais au collège avec ton VTT, cela te fera un excellent entraînement.
Oui, parce que la batterie de ta trottinette électrique n’étant pas recyclable, il te faudra oublier ce mode de locomotion.
Mais c’est déjà fait, j’imagine.
Ah ! pour tes vêtements, nous avons décidé de ne plus acheter de marques (fabriquées par des mains d’enfants dans les pays du tiers-monde comme tu le sais). Tu nous approuveras, nous en sommes persuadés. Nous envisageons par conséquent de t’acheter des vêtements en matières éco-responsables, comme le lin ou la laine, que nous choisirons de préférence écrus (les teintures sont parmi les plus grands polluants).
Dans la foulée, nous nous mettrons à l’alimentation bio et privilégierons les circuits courts. Et pour aller au plus court, nous songeons même à acheter des poules afin d’avoir des œufs frais à portée de main : tu vas adorer !
Ta mère a même pensé à un mouton pour tondre le gazon. Et puis, j’ai adressé une candidature en bonne et due forme à la mairie pour obtenir l’affectation d’une parcelle dans les jardins familiaux partagés. Nous comptons sur toi pour nous aider à cultiver nos légumes.
Il va sans dire que, dans cette démarche, nous bannirons les aliments industriels. Désolé pour le Coca et le Nutella dont tu faisais grande consommation et dont tu devras te priver à présent. Mais nous ne doutons pas un instant de ton approbation.
Enfin, pour pallier le manque de distractions par écran interposés, le soir, nous nous remettrons à la lecture (dans des livres en papier recyclé, cela va de soi) ou nous jouerons aux échecs et pourquoi pas aux petits chevaux : il y a une éternité que nous n’avons pas fait une partie de ce jeu désopilant.
Nous achèterons un plateau et des pièces en bois du Jura, comme il se doit. Et nous veillerons à nous coucher plus tôt pour économiser la lumière. Voilà, nous sommes certains que tu adhéreras pleinement à ce sympathique programme qui s’inscrit en ligne directe dans ton combat pour sauver la planète.
Cet hiver, pour le chauffage, nous espérons trouver dans une brocante un vieux poêle à bois et rallumer la cheminée : nous avons pensé que tu serais content de te charger des corvées de bois en souvenir de ton passé scout. Par contre nous t’aiderons à replanter et à sélectionner des arbres libres et divers.
Tout ceci devrait de plus, du fait d’une vie plus saine, nous éviter de fréquenter les hôpitaux où l’on attrape surtout des maladies nosocomiales.
Et nous te remercions encore de nous avoir ouvert les yeux.

Tes parents qui t’admirent et qui t’aime.

- Suivez EPLF sur Twitter -
notre revue de presse quotidienne

1 réactions :

  • 1. Par zelectron, le jeudi 9 juillet 2020 (17:38)
    Ces parents sont des modèles pour tous les enfants de la classe de leur rejeton : bravo !

    il manque le chwal pour le papa, le lavoir pour la maman (surtout l’hiver gelé), il faudrait peut-être s’assure que le papa fasse un métier écologique . . .
    Même les trains sont polluants :-)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message